HOW TO SHOP

1 Login or create new account.
2 Review your order.
3 Payment & FREE shipment

If you still have problems, please let us know, by sending an email to support@website.com . Thank you!

SHOWROOM HOURS

Mon-Fri 9:00AM - 6:00AM
Sat - 9:00AM-5:00PM
Sundays by appointment only!

CREATE ACCOUNT

FORGOT YOUR DETAILS?

HASHTAG (#)
COMMENT ET QUAND L'UTILISER

HASHTAG : KESAKO

Que vous soyez fan des réseaux sociaux ou pas, il est déjà certainement arrivé de voir dans un texte, sur un panneau, dans un spot télévisé ou dans une série, un mot ou un groupe de mots précédé d’un #, formant le fameux mot-dièse ou hashtag !

Les hashtags, définis par Facebook, permettent de transformer des sujets de discussion et des locutions en liens « cliquables » dans des publications sur votre journal personnel ou votre Page. Ils permettent de trouver plus facilement des publications sur des sujets précis.

C’est donc une combinaison du # (hash) et d’un mot ou groupe de mots (tags) qui permet sur les réseaux sociaux de faire ressortir une thématique ou un sujet bien déterminé que l’on pourrait suivre. Il permet ainsi de trier au milieu d’une grande quantité d’informations, ce dont on a besoin et seulement ceci et laisser tomber tout le reste.

Aujourd'hui, plus besoin d'aller sur les réseaux sociaux pour retrouver des hashtags. Les compagnies dans le monde les utilisent pour créer une meilleure interaction avec leurs publics mais aussi pour une viralité optimale sur leurs contenus.

Mais bien que nous le voyions partout, il est souvent utilisé de façon inappropriée et ne permet donc pas une bonne mise en valeur de ce que l’on voudrait démontrer.

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Disons le tout de suite, twitter n’a pas créé le hashtag ! Le hash, au sens propre, existait bien avant la création des réseaux sociaux, à l’époque où il ne servait qu’en mathématique et en programmation (différencions à ce propos le croisillon « # » du dièse « ♯ »). Plusieurs personnes ont recherché l’origine de ce dièse sans véritablement le trouver. Mais il semblerait que les laboratoires Bell, dans les années 1960 auraient lancé une recherche pour savoir quel symbole serait plus facile à utiliser dans les nouvelles technologies. Les deux symboles qui en soient ressortis sont le * et le # qu’on retrouvera par la suite sur tous les combinés des téléphones. Il sera appelé au départ “octothorpe” puis deviendra le signe du Pound Anglais.

Il apparait véritablement comme le signe que nous connaissons aujourd’hui dans son utilisation par le protocole de communication IRC (Internet Relay Chat) dès 1988. On peut donc dire en toute sérénité  que les internautes sont les véritables créateurs du hashtag !

Il faut cependant attendre le 23 Aout 2007, pour que Chris Messina propose l’utilisation formelle du hashtag comme nous la connaissons aujourd’hui sur Twitter.

En quelques mois, cette façon de faire se repend et tout le monde se met à utiliser des hashtags dans les publications.

Un des pics est atteint en 2009, lors du soulèvement postélectoral en Iran, où les internautes ont pu s'informer sur le sujet en temps réel, les médias traditionnels ayant été bâillonnés.

Le hashtag touchera en premier twitter, parce que celui-ci contrairement à facebook se concentre sur les centres d’intérêt et non pas sur les liens sociaux.

Quelques années plus tard, tous les réseaux sociaux ont incorporé l’utilisation du hashtag.

Cette vidéo de Chainmokers - #Selfie prouve en elle-même comment le phénomène est devenu populaire.

En passant Koffi Olomide n’est pas le premier à avoir lancé le concept Selfie, sauf que chez lui ekoti té ! Article à venir sur mon blog.

Qui décide des hashtags

Et pourquoi ?

Tout le monde (pour ne pas dire n'importe qui) peut décider d'un hashtag, surtout sur les réseaux sociaux. Il suffit pour cela de mettre un dièse devant un mot ou les tags (Keyword) par exemple #Noel ou un groupe de mots (Tags ou Keyword phrase). Une keyword phrase, qui nous sert aussi lors de la Search Engine Optimization (SEO),peut être un groupe de mots qui s'utilise spécifiquement dans un contexte donné (ex #PoissondAvril) ou simplement une phrase (ex #JeSuisCharlie).

Mais certaines règles s'appliquent à l'écriture du hashtag pour le rendre efficace.

#DansNotreQuotidien ou #Dans_notre_quotidien ?

Le hashtag aura gardé les mêmes principes que le hash dans la programmation et dans la ligne thématique ou canaux de discussion de l’IRC. Les caractères sont groupés et suivent tout de suite le # sans espace. Autant le hashtag peut servir pour des thèmes sérieuses (on a le #BringBackOurGirls) autant il peut servir pour des sujets plus légers (tel que le #IfAfricaWasABar).

Quant à comment le rédiger, il existe deux écoles : l’une préconisant qu’il ne doit y avoir aucun espace et que s’il y a une phrase, les mots qui suivent normalement l’espace sont mis en majuscules, et une autre qui voudrait qu’on place un underscore (le trait de 8). Personnellement, nous préférons la première utilisation à la seconde, pour plusieurs raisons évidentes dont la première étant l’économie des caractères, qui sur Twitter sont limités à 140.

Il y a quelques règles à suivre quand vous utilisez un hashtag, surtout sur Twitter qui ne compte que 140 caractères :

  • Soyez simple et bref : Simple ne veut pas dire simpliciste ou sortir des abréviations qui n’existent dans aucune langue et dans aucune logique. Rappelez-vous que les internautes se rappelleront toujours d’un hashtag court, plutôt qu’un long mais cela doit avoir un sens. Si vous avez un produit, un service ou tout simplement un hashtag trop long, nous vous conseillons d'utiliser les initiales des mots. (ex. Question Pour Un Champion devient ainsi QPUC, Game Of Thrones devient GOT).
  • Ne pas prendre chaque mot pour un mot-clé : #Ne #postez #jamais #rien #comme #ceci ! Comprenons nous, le hashtag ne sert à mettre en exergue que les mots-clés, chaque mot de votre post ne peut pas l'être. Ceci va agacer toute votre audience. Ou c'est #NePostezJamaisRienCommeCeci ou c'est rien !

Rajoutons ici que même lorsque vous les utilisez correctement, vous ne devez pas surcharger votre post en utilisant tous les hashtags qui vous passent par l’esprit, #TropDeHashtagTueLeHashtag ! (Si vous êtes sur PC, la parodie de Justin et Jimmy au Tonight Show en haut de la page vous donnera un aperçu sur cette mauvaise utilisation. Si vous êtes sur mobile, vous pouvez cliquer ici pour voir la vidéo sur Youtube )

  • Ne pas utiliser dans un post plusieurs fois le hashtag : Le hashtag ne sert qu'une fois dans un post, donc inutile de le reprendre plusieurs fois dans le même post. Généralement, beaucoup préfère le mettre à la fin de leur post, mais vous pouvez tout autant le mettre dans le post lui-même, ceci vous permet d'ailleurs de gagner en termes de caractères utilisés, ce qui sur Twitter est plutôt vital.

Par exemple : "Nous sommes à la Grande Bibliothèque pour la conférence annuelle. #ConférenceTIC (ici le hashtag se place à la fin) ou alors "#LaConférenceTIC se tient à la Grande Bibliotèque.Rejoignez-nous!" (ici le hashtag est placé dans le post lui-même).

  • Choisissez soigneusement votre hashtag : Pour nos amis community managers, le choix d’un hashtag doit être une chose prise très au sérieux, autant que la création d’un slogan de campagne. Choisir le mauvais hashtag peut s’avérer fatal.

Voir un exemple de guerre de hashtags

Ce choix passe par une étude des mots-clés proches de la communauté ou de la cible que vous voulez atteindre. Et surtout, attention aux jeux de mots ! Les internautes pourraient s’en emparer et les détourner à leur guise.

  • Utiliser un raccourcisseur de lien : Cela vous économise en caractères et c'est toujours bon à prendre. Il en existe plusieurs que vous trouvez facilement sur Internet, mais attention à utiliser un raccourcisseur reconnu, le délai de vie du lien court dépend de la durée de vie du racourcisseur utilisé.

Le hashtag est un outil puissant qui peut booster votre campagne de produit, service ou simplement une action que vous voulez mettre en avant. Mais il faudra le comprendre et l’utiliser comme il se doit, en mettant en place une vraie stratégie si vous êtes une société ou en définissant clairement l’objectif visé si vous êtes un particulier.

Soyez inventifs et audacieux avec vos hashtags, et qui sait peut être que vous lancerez la prochaine grande tendance , le fameux TT( Trending Topics), Siyanda Mohutsiwa en sait quelque chose !

TOP